HOME > FR > ACTUS > SANTE > SANTE/GABON : Visite des structures sanitaires par le Ministère de la Santé (...)

  SANTE  
SANTE/GABON : Visite des structures sanitaires par le Ministère de la Santé et par la CNAMGS

8 février 2018 - 14:37   1Reduire Agrandir

Les délégations du ministère de la Santé, conduite par son Ministre, Denise Mekamne et celle de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(CNAMGS), menée par son Directeur général, Renaud Allogho Akoue, ont visité plusieurs structures sanitaires de Libreville, ce jeudi 08 février 2018.Ces visites dans les différentes structures sanitaires font suite à la mesure de la gratuité des soins et au suivi des femmes enceintes, annoncée par le Chef de l’Etat gabonais, lors de vœux à la nation.


Plusieurs structures sanitaires ont reçu Denise Mekamne et Renaud Allogho Akoue, respectivement, Ministre en charge de la santé et Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(CNAMGS). Il s’agit de la PMI d’Okala, du Centre de santé de Nzeng-Ayong, de l’hôpital régional de Melen et l’hôpital Egypto-gabonais. L’objectif de cette opération, disent-ils, « est de faire un état des lieux, des conditions de prise en charge et d’accompagnement pré et postnatales, des femmes de toutes les couches sociales en vue d’assurer ensuivi optimal dans les plus brefs délais  ».

La structure sanitaire d’Okala, comme bien d’autres visitées, rencontre quelques difficultés. Selon une des responsables « l’eau source de vie manque cruellement. Le centre de santé est ravitaillé de ce liquide vital par les Sapeurs-pompiers dans des cuves. L’électricité manque parfois à l’appel. Les lits et les salles d’accouchements ont besoin d’être davantage renforcés. Il y a aussi l’absence d’ambulance » note-t-elle. La responsable de cette structure espère que ses doléances ont été prises en compte par la Ministre en charge de la Santé et du Directeur général de la Cnamgs. Le passage des délégations au sein de cette PMI d’Okala rassure tout de même certaines femmes enceintes. Adèle, femme enceinte de sept (7) mois, salue la mesure du Chef de l’Etat et surtout le passage du patron de Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(CNAMGS). « Je crois que Madame le ministre de la Santé touche du doigt, les réalités de notre PMI. Heureusement que c’est une femme. Elle comprend mieux les problèmes de femmes que nous sommes », affirme Adèle qui attend son nouveau-né dans deux mois.

Du côté de Melen, tout ou presque répond aux abonnés absents en ce qui concerne salles d’accouchements et des lits appropriées. Les mesures pour répondre aux besoins de ces manquements ont été prises. Quant au Centre de santé de Nzeng-Ayong, il faut noter que les femmes enceintes disent être bien suivies lors des visites prénatales. Assurée Cnamgs, Armelle, étudiante en fin de cycle à l’Université Omar Bongo et maman d’un nouveau-né dit être satisfaite de l’accueil et du traitement reçu par les sages-femmes. Les sages-femmes, qui elles, émettent le vœu d’avoir plus de lits, surtout des salles d’accouchements plus aérées, plus vastes et aussi des conditions de travail qui leur permettent de donner le meilleur d’elles et d’agir au mieux.

Après la visite de ces différentes structures sanitaires Denise Mekamne dit avoir touché du doigts les réalités de ces centres de santé pour palier à leurs besoins « Nous avons pensé qu’il était nécessaire de venir faire l’évaluation des maternités pour voir ce qu’il y a lieu de faire pour les équiper. La mesure prise par le Chef de l’Etat va s’appliquer dans les plus brefs délais. Nous retenons que les maternités sont prêtes. Nous sommes accompagnés par la Direction de la Cnamgs parce que cette évaluation était nécessaire. Nous avons reçu le personnel médical et nous allons continuer nos visites dans le cadre des évaluations de ces différentes maternités  ». Pour la ministre en charge de la Santé, des dispositions seront prises pour mettre en place un réseau de maternités pour résoudre les difficultés de capacités et de niveau de maternités, qui pour certaines, comme celles des périphéries, ne peuvent pas apporter des solutions aux problèmes des accouchements par césarienne.

Situant l’objectif de la mission relative aux différentes visites des maternités, le Directeur de la Cnamgs a rassuré quant à mise en application concrète de cette mesure prise par le Chef de l’Etat. Le gouvernement a pris les mesures financières nécessaires pour mettre à disposition de la Cnamgs, au moment venu, des ressources nécessaires, laisse entendre Renaud Allogho Akoue.

La mise en œuvre de cette mesure est attendue pour le bonheur des femmes de toute l’étendue du territoire gabonais. Comme qui dirait : « La solidarité a un sens  ».

Martial TSONGA M.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

14 février, 04:34, par garcia

Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c’était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu’au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j’en ai parlé avec une amie qui m’a donné les coordonnés d’un Marabout HOUNON AZE à qui je devais m’expliquer. Comme j’aime beaucoup mon mari j’ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m’a promis de me le faire revenir à la maison. J’ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu’il a pu me fait,et bien sure on s’est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L’Envoûtement Amoureux/L’entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email : feticheurchango@gmail.com
Téléphone ou whasapp : +22966547777
PS : Passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin