HOME > FR > ACTUS > NIANTO > ENVIE DE ... > Tontine gabonaise : attention aux dangers

  NIANTO  
Tontine gabonaise : attention aux dangers

31 octobre 2014 - 15:03   1Reduire Agrandir

Le taux de participation des femmes gabonaises aux tontines a augmenté dans le pays surtout dans les quartiers dits sous-intégrés. Elles trouvent en cette pratique un moyen de s’en sortir. Pour la première bénéficiaire, la tontine s’apparente à un crédit mais par contre pour la dernière participante, la tontine devient une épargne et là attention aux dangers : tel que le décès, la fuite de certaines adhérentes et le paiement en tranche du montant final par d’autres.

La tontine est un regroupement de personnes d’une communauté soit de même famille, amies ou collègues qui décident de mettre chacune un montant déterminé à des dates aussi déterminées susceptibles d’aider la réceptionniste du jour. En ce sens la tontine se veut être alors une banque pas très fiable pour des femmes lambda.
Grand-mères, mères et jeunes filles gabonaises ont parfois mal intégré cette épargne, au point où certains groupes manquent encore d’expérience et de sérieux. Notons que cette pratique comporte des risques, notamment lorsqu’il y’a des cas de décès d’un membre qui a bénéficié du soutien des autres adhérents. Souvent dans ces cas, les parents de la disparue refusent parfois de rembourser sauf si le montant à rendre est conséquent.
Il y’a certaines qui refusent de rembourser volontairement l’argent reçu et le plus souvent, ce sont malheureusement les derniers membres à recevoir la tontine qui font face au problème du remboursement de l’argent tant cotisé.
Pourtant, la fiabilité des adhérents est un risque qui peut être maitrisé. Ce système d’épargne dépend en gros de la bonne moralité et des capacités financières de chaque adhérentes. Bien connaître les femmes du groupe, où elles habitent, leurs lieux de travail car beaucoup de conflits dans nos quartiers sont nés des querelles dans les tontines.
Et pour ne pas tomber dans le piège voilà quelques conseils :
• Prendre la tontine parmi les 3 premières ;
• Savoir rembourser l’argent de l’autre ;
• Vérifier la capacité de remboursement de chacun ;
• Éviter d’avoir plus de deux tontines, car on le sait très bien, trop de tontine tue la tontine ;
• Et pour finir, mieux vaut investir l’argent reçu que de le dépenser.

Photo : clubmicrofinance

Helga Obiang

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

15 mai 2015, 09:31, par Davida ANGOUE

J’ai jamais aimé cette manière d’épargner. Y a aucune vrai garantie