HOME > FR > ACTUS > JUSTICE > INCARCERATION DE FREDERICK MASSAVALA/L’opposition radicale exige la (...)

  JUSTICE  
INCARCERATION DE FREDERICK MASSAVALA/L’opposition radicale exige la libération de leurs proches

Vincent Moulengui Boukosso et les membres de la Coalition réclament la libération des détenus de l’opposition.© Gabonews.com
8 septembre 2017 - 11:21   0Reduire Agrandir

C’est dans une forte déclaration lue par Vincent Moulengui Boukosso vendredi 8 septembre que la Coalition pour la Nouvelle République a exigé la libération de Frédérick Massavala, ancien ministre délégué à l’éducation nationale devenu proche de Jean Ping dans l’opposition.

Face à la presse, le ton du représentant de la Coalition était très ferme : « La Coalition pour la Nouvelle République constate avec stupéfaction l’enlèvement, le mercredi 06 septembre de M. Frédéric Massavala-Maboumba, porte-parole de la Conférence des Présidents de la Coalition par les éléments de la Direction Générale des Recherches (DGR) de la Gendarmerie Nationale ».

Présenté devant le Procureur de la République ce vendredi, l’opposant a ensuite été déféré à la prison centrale de Libreville. Pour l’heure, sa peine est inconnue. Ses proches dénoncent un jugement rapide : « Il a été présenté au Procureur de la République ce matin et d’une façon expéditive, il a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la Prison Centrale de Libreville pour avoir participé à la marche du lundi 4 septembre dernier. Nous sommes encore là, face à un acte antirépublicain perpétré par le pouvoir dictatorial des Bongo/PDG qui, il faut le rappeler, est passé maître dans l’instrumentalisation des services de l’Etat à des fins politiciennes ».
.
La Coalition voit derrière la détention de Frédéric Massavala-Maboumba et des autres membres de l’opposition « la volonté manifeste de ce pouvoir marqué du sceau de l’illégitimité d’étouffer toutes les libertés publiques. Il s’agit d’un processus d’élimination programmée des leaders de la Coalition dans le but de déstabiliser celle-ci et d’isoler le président élu Jean Ping ». Ils ont exigé la libération de leur porte-parole ainsi que celle des autres détenus pour les mêmes causes.

GMN

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?