HOME > FR > ACTUS > EDUCATION > UNESCO/GABON : Un atelier pour l’éducation à de la santé sexuelle et de la (...)

  EDUCATION  
UNESCO/GABON : Un atelier pour l’éducation à de la santé sexuelle et de la reproduction dans l’enseignement primaire.

15 novembre 2017 - 09:06   0Reduire Agrandir

Le Ministère gabonais en charge de l’Eduction nationale et L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture(UNESCO) ont initié un projet dit de « Renforcement de l’éducation à la santé sexuelle et de la reproduction dans l’enseignement primaire ». Le lancement officiel de cet atelier a eu lieu ce mercredi 15 novembre à Libreville en présence du Chef de Bureau, Représentant de l’Unesco Vincenzo Fazzino ET DU Directeur du Cabinet du ministère, Jean-Baptiste Ebori.Ledit atelier se poursuivra jusqu’au 30 novembre prochain. Les bénéficiaires directs de cette formation sont entre autres que les Encadreurs pédagogiques, enseignants, particulièrement ceux de l’Ecole normale des Instituteurs de Libreville ( ENIL).Les bénéficiaires indirects ne sont que les élèves du primaire .


Plusieurs agents du ministère de l’Education nationale gabonais ont pris part à l’atelier sur « Renforcement de l’éducation à la santé sexuelle et de la reproduction dans l’enseignement primaire ». Selon les experts, c’est un thème qui s’inscrit dans le contexte de l’Education complète à la sexualité. Une manière, selon eux, d’aborder l’enseignement de la sexualité et des relations interpersonnelles qui soit adaptée à l’âge, culturellement pertinent, fondée sur une information scientifiquement précise, réaliste et s’abstenant de jugements de valeur. En d’autres termes, l’Education complète à la sexualité est une stratégie effective pour réduire les grossesses non désirées, la violence de genre, les infections sexuellement transmissibles et la transmission du VIH.

Toujours selon ces experts, le taux de prévalence du VIH élevé et stagnant chez les jeunes (1,5% chez les jeunes de 15 à 24 ans) au Gabon, une riposte s’impose notamment dans le système éducatif. Il faut aussi souligner que cet atelier vise à analyser les contenus des curricula dns l’enseignement primaire de même que dans les plans de formation de l’Ecole normale des instituteurs (ENI). Il vise à assurer l’accès de tos à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité ; et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

Représentant le ministre de l’Education nationale empêché, son Directeur de cabinet s’inscrit dans la lutte contre les grossesses non désirées, la violence de genre, les infections sexuellement transmissibles et la transmission du VIH. S’inscrivant dans cette optique, il appelle les uns et les autres à se mettre en ordre de bataille pour combattre ces phénomènes qui tiennent la jeunesse en captivité. Jean-Baptiste Ebori compte sur l’engagement de chaque acteur participant à cette formation, pour la mise en œuvre de ce projet, celui de renforcer l’éducation de la santé sexuelle et de la reproduction dans l’enseignement primaire.

Pour sa part, Chef de Bureau, Représentant de l’Unesco au Gabon, Vincenzo Fazzino estime que le présent atelier correspond à la deuxième phase du projet de « Renforcement l’Education de la santé sexuelle et de la reproduction dans l’enseignement primaire » et dont les principaux résultats sont la révision des curricula de l’enseignement primaire par la consolidation de l’éducation à la santé sexuelle et de la reproduction. D’après l’étude de l’UNICEF sur les grossesses précoces en milieu scolaire du mois d’avril 2017, poursuit-il,10% d’élèves-mères ont leur première grossesse avant l’âge de 15 ans. Parmi elles,3% n’ont pas encore terminé le premier cycle du secondaire (donc la classe de 3è).

Aux dires du Chef de Bureau, Représentant de l’Unesco au Gabon, Vincenzo Fazzino, l’ensemble du Système des Nations Unies reste mobilisé pour apporter une réponse aux problèmes liés à la sexualité des jeunes particulièrement dans la mise en œuvre de programme conjoints à l’exemple de celui-ci pour venir en appui au gouvernement.

Martial TSONGA

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?