HOME > FR > ACTUS > EDUCATION > FORUM PANAFRICAIN : Quand l’Unesco cultive la paix et lutte contre la (...)

  EDUCATION  
FORUM PANAFRICAIN : Quand l’Unesco cultive la paix et lutte contre la radicalisation des jeunes

30 novembre 2017 - 22:19   0Reduire Agrandir

Le forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix et la lutte contre la radicalisation, en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale s’est ouvert ce jeudi 30 novembre à Libreville. Ledit forum a vu la participation de plusieurs organismes dont l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), qui elle invite la jeunesse à la cultiver la paix et lutter contre la radicalisation en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale.


La Paix, la paix et culture de la paix est le centre de ce rendez-vous entre les jeunes de l’Afrique centrale, le gouvernement gabonais et les organismes internationaux. « Forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix et la lutte contre la radicalisation, en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale. » Parmi ces organismes, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), comme bien d’autres, invite la jeunesse à la culture et au partage de la paix, surtout à lutter contre la radicalisation.

Représentant Edouard Firmin Matoko, sous-directeur général pour le département Afrique de l’Unesco, Vincenz Fazzino, Représentant Unesco Gabon, estime que « la construction et la consolidation de la paix, notamment par la prévention des conflits et des violences exige une vigilance de tous les instants, un éveil continu et surtout une énergie collective soutenue doit être fondée sur une forte dose d’enthousiasme et de passion de Sisyphe, dans son malheur, n’avait sans doute pas mais qui est le propre de la jeunesse. »

L’Unesco avec l’ensemble du Système des Nations Unies, faut-il le souligner, croit en la capacité des jeunes enthousiastes et passionnés à transformer positivement et durablement leur société. L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture a foi. Cette foi fondée non seulement sur sa stratégie opérationnelle pour la jeunesse (2014-2021) et aussi sa stratégie opération pour la priorité Afrique (2014-2021). Depuis 2014, faut-il le rappeler, le soutien constant de l’Unesco au Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix est une action majeure en faveur de la promotion d’une culture de la paix et e la non-violence sur le continent dans son ensemble est constant.

La présente rencontre intitulée « Forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix et la lutte contre la radicalisation, en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale.  », estime le représentant de l’Unesco Gabon Vincenzo Fzzino, s’inscrit dans la continuité du forum de décembre 2014 et témoigne ainsi à suffisance, dans le cadre de du développement du mouvement panafricain pour une culture de la paix soutenu par l’Unesco et l’Union africaine, du leadership exemplaire du Gabon, en matière de promotion de la culture de la paix par l’implication de la jeunesse .Selon lui, la radicalisation des jeunes et l’extrémisme violent, qui en est souvent la résultante, ne sont pas une fatalité. Pour l’Unesco, au-delà des approches sécuritaires, lutter contre la radicalisation et l’extrémisme violent, c’est d’abord les prévenir.

l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) reste optimiste quant à l’avenir.Elle pense que « Si la construction et la paix est une utopie ;c’est une utopie réaliste dès lors que la jeunesse s’y engage .Par la tenue de ce second forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix, c’est l’espérance d’une consolidation de la sécurité et de la pax par les jeunes qui aujourd’hui en marche :le devoir des adultes est d’accompagner son avènement » .

Martial TSONGA MBICKA

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?